Liberland My Dream

Article : Liberland My Dream
10 juillet 2015

Liberland My Dream

La situation du monde arabe va de mal en pis, surtout après le soi-disant « Printemps arabe ». Les événements dramatiques qui se déroulent actuellement dans plusieurs pays arabes en témoignent. Devant ce constat amer, de jeunes Arabes sont aujourd’hui plus que jamais déterminés à quitter leurs pays respectifs, car la chance ne sourit qu’aux corrompus et aux lèche-bottes des dictateurs, tenant les rênes de leur patrie. C’est la raison pour laquelle nous ne devrions pas être surpris si ces jeunes postulent massivement pour la citoyenneté d’un petit État proclamé unilatéralement par un certain Vít Jedlička et ses amis, Le Liberland. En fait, Le Liberland a demandé des citoyens du monde entier pour aider à la construction de la nouvelle République. Et sans surprise, la plupart des gens qui ont répondu présent à l’appel du leader Vít Jedlička sont des Arabes.

Qu’est-ce que la République de Liberland ?

Le Liberland est une micronation non reconnue jusqu’à présent par la communauté internationale. Elle est créée le 13 avril 2015 sur une terra nullius (un territoire non réclamé par aucun pays ), profitant d’un différend frontalier entre la Serbie et la Croatie. Et le président du Liberland,Vít Jedlička, avait déclaré qu’il a même reçu une lettre de la Serbie confirmant que le Liberland n’est pas formé sur un territoire appartenant à la Serbie. De l’autre côté, la position de la Croatie sur la création de la nouvelle République semble un peu ambiguë. Concernant la superficie du Liberland, elle ne dépasse pas 7 km2.

Dans l’intention de construire la République libre de Liberland, l’administration du pays  a mis en place un site web pour recevoir les demandes de citoyenneté de tous les coins du monde. Selon le président Vít Jedlička, à peu près 330 000 personnes avaient répondu au formulaire en ligne pour devenir des citoyens à part entière du Liberland. Parmi ces potentiels citoyens, 8 000 sont des États-Unis, 6 000 de la Serbie et 5 000 de la Russie. Quant au nombre des Arabes désirant rejoindre Vít Jedlička au Liberland, les Égyptiens sont en tête avec 80 256, suivis par les Algériens 23 522, selon le journal Le Monde. Il y a également des Marocains , des Syriens et même des Saoudiens. En guise de rappel, 40 000 des demandes de citoyenneté répondent aux conditions posées par le Liberland.

Comment devient-on un citoyen du Liberland ?

 

Les quatre critères pour devenir un citoyen du Liberland

 Pourquoi le Liberland fait rêver les Arabes ?

« Nous sommes fatigués de la répression et de l’oppression ». Ces mots très touchants d’un jeune Arabe commentant un post sur le forum du site Liberland, en disent long : la frustration a atteint son summum, et ce, surtout après l’échec des révolutions historiques éclatées en 2011 dans plusieurs pays arabes. Ainsi, du Maroc à l’Arabie saoudite en passant par l’Algérie, ce sont les mêmes familles qui détiennent le pouvoir et les richesses dans la majorité des pays en question. Et même dans les pays où nous avons célébré il n’y a pas longtemps la fin des régimes despotiques, les extrémistes et les islamistes ont pris la relève et accomplissent la même mission : semer la terreur et bombarder où bon leur semble. Bref, nous avons changé des chevaux borgnes contre des aveugles.

Certes, la superficie du Liberland n’a rien à envier à celles des pays arabes, mais sa devise « Vivre et laisser vivre » force l’admiration ! Malheureusement, dans ces pays où nous vivons il n’y a qu’une minorité qui vit. Le reste de la population peine rien que pour survivre. Effectivement, j’avais du mal au début à comprendre pourquoi des Algériens, à titre d’exemple, sont nombreux à vouloir vivre au Liberland, sachant que l’Algérie est un pays producteur du pétrole. Un commentaire sur la page Facebook du collectif des Algériens désirant vivre dans la République de Liberland a éclairé ma lanterne : « Plutôt le Liberland que le Boutafliland », tournant en dérision le régime militaire gouvernant dans son pays, l’Algérie. Ainsi, le Liberland est le nouvel eldorado dans les yeux de ces jeunes arabes très ambitieux. Le Liberland, c’est la patrie où ils vont réaliser leurs rêves. Sans oublier qu’ils vont entrer dans l’histoire de l’humanité en contribuant à la construction d’un pays à zéro, à condition que cette république ne soit pas un mensonge où que ce territoire soit annexé par la Croatie.

Liberland Tv
Page Facebook de la télévision du Liberland

Nombreuses sont les raisons poussant des jeunes arabes à quitter leur pays soit d’une manière légale, soit clandestinement. Dans l’infographie ci-dessous, nous vous présentons les cinq principales raisons derrière la frustration de la jeunesse issue du monde arabe.

quitterlespaysarabes
5 bonnes raisons pour quitter la plupart des pays arabes

Pour conclure, on peut affirmer que le seul perdant dans cette affaire du Liberland, c’est les États arabes eux-mêmes. Car les pays d’accueil n’accordent pas la citoyenneté à n’importe qui, mais à des gens qualifiés, voire doués dans divers domaines. De toute façon, ces jeunes Arabes se considèrent déjà comme des citoyens liberlandais et ils sont fiers de mettre en avant leur nouvelle citoyenneté liberlandaise  partout sur le Net. D’autres, les incrédules, ils sont mobilisés en ligne pour mettre en garde leurs compatriotes arabes quant à une éventuelle arnaque. Mais une chose est sûre : si demain une autre micronation vient de voir le jour ( Justiceland, Dignitiland, ou Democratiland ), ces pauvres jeunes Arabes seront nombreux à répondre présent à sa demande de citoyens. Et oui, mesdames et messieurs, l’enthousiasme d’échapper à la répression aveugle !

Ces jeunes Arabes veulent la vie, force est au destin de répondre.

Partagez

Commentaires